Les impacts environnementaux liés aux fluides frigorigènes

Les impacts environnementaux liés aux fluides frigorigènes reposent sur deux phénomènes :
   - L'appauvrissement de la couche d'ozone
   - Le réchauffement climatique (Effet de serre).

L'ozone se trouve au dessus de la troposphère, dans la stratosphère, à 10 km de la surface de la terre. Il forme un bouclier très mince mais très efficace, car il parvient à filtrer la quasi totalité de tous les ultra-violets nuisibles du soleil.
La formation et la destruction de la couche d'ozone est un processus cyclique et naturel.

Mais, ce processus naturel est rompu par l'effet néfaste de certains fluides frigorigènes, qui une fois rejetés dans l'atmosphère vont détruire les molécules d'ozone.Cela va entraîner une augmentation des rayons UVB arrivant à la surface de la terre.
Cette augmentation va détruire l'ozone, et les conséquences sont les suivantes :
   - cancers de la peau,
   - augmentation des cas de cataractes et autres lésions oculaires,
   - diminution du système immunitaire,
   - baisse des rendements agricoles et la destruction des forêts,
   - détérioration de la vie maritime.

Les fluides frigorigènes ont une durée de vie très longue dans l'atmosphère. Un demi siècle pour le R11, 102 ans en moyenne pour le R12 et 85 ans en moyenne pour le R113. Autant dire qu'une fois rejetés dans l'atmosphère, ils influencerons le processus d'appauvrissement pendants maintes années à venir!!

La fuite de 1 kg de fluide frigorigène fluoré = un effet de serre équivalent à celui généré par l'émission de 1,5 à 3,5 Tonnes de CO2.

Ajouter un commentaire